Statistique théorique et appliquée - Tome 2

 
Utilisation de R pour l'exemple 13.3.1

par Emmanuel Nowak

 

Exemple 13.3.1. Etude biométrique d'une population de poissons : estimation et détermination des limites de confiance du coefficient de corrélation

Il s'agit ici d'étudier la corrélation entre la longueur et le poids de chevesnes. Il faut tout d'abord importer les données, fournies dans le fichier 's2e02032.txt', puis supprimer les 12ème et 90ème observations qui sont aberrantes (voir exemple 3.6.2) :

s2e02032 <- read.table("C:/Dagnelie/st2donn/txt.2/s2e02032.txt",sep="\t",header=T)
s2e13031 <- s2e02032[-c(12,90),]
s2e13031[1:5,]

  Long Poids
1   88     6
2   89     6
3  105    11
4  117    15
5  121    17

On peut maintenant calculer le coefficient de corrélation des données transformées (transformation logarithmique) :

attach(s2e13031)
cor(log(Long),log(Poids))

[1] 0.9928286

Le logiciel R fournit directement les limites de confiance obtenues par l'intermédiaire de la transformation de Fisher :

cor.test(log(Long),log(Poids))$conf.int

[1] 0.9892744 0.9952078
attr(,"conf.level")
[1] 0.95

Avant de traiter d'autres exemples, ne pas oublier de détacher le fichier de travail :

detach(s2e13031)

Haut de la page
Autres illustrations avec R




Dernière mise à jour : juin 2007